Atelier retours d'expérience, entre précision et réassurance

Atelier retours d'expérience, entre précision et réassurance

Le jeudi 13 février dernier Karnott organisait un atelier retours d'expérience à Mauléon d'Armagnac, dans le Gers. L'occasion de laisser nos clients, à la fois CUMA, Entreprises de Travaux Viticoles ou encore Viticulteurs mais également nos partenaires, de décrire leurs utilisations de Karnott et les bénéfices associés. Morceaux choisis.



Aller vers plus d'équité 
Cyril Duffaut, président de la CUMA des 2 Vallées est d'abord revenu sur la précision des compteurs Karnott, meilleure selon lui que celles des semoirs. "Nous sommes une grosse CUMA, avec plus de 30 adhérents ; il était difficile pour nous de tout gérer avec des carnets papier. Nous estimions les pertes à environ 50h / mois. On est donc passé chez Karnott". Cyril assure qu'avec Karnott il remonte les mêmes surfaces qu'avec des RTK. Il met également en avant les importants gains administratifs lorsqu'arrive le moment de faire la facturation, ce qui limite fortement les risques d'impayé. 

Et Cyril de conclure "Avec Karnott, on a gagné plus d'un mois sur la facturation. Un simple export en fin d'année nous a suffi pour remonter et calculer les coûts du fait de l'enregistrement automatique de toutes les données. Tous les adhérents s'y sont habitués, on n'y fait même plus attention"

Voir le témoignage des Vignobles Gonfrier

Aller vers un meilleur contrôle de la flotte de matériel
Fabien Laffite, conseiller en équipement pour la Fédération Béarn Pays-Basque (regroupant plus de 400 CUMA travaillant sur 10 000 ha), voit dans Karnott le moyen de gérer le matériel agricole avec plus de souplesse, depuis la géolocalisation des matériels en passant par l'entretien jusqu'à la facturation. "Avec Karnott, les CUMA peuvent facilement connaitre les surfaces travaillées. Avec la durée de vie de la batterie, ils peuvent facilement travailler sur des chantiers de longue durée sans risque". 

En savoir + sur Karnott pour les CUMA

Ces articles peuvent vous intéresser ;-)